Juice

Etudier Jupiter et trois de ses lunes, telle sera la mission du satellite JUICE (JUpiter ICy moons Explorer), dont le lancement est prévu pour 2022. Les données recueillies permettront notamment de mieux cerner les conditions nécessaires à l’apparition de la vie.

Quelles sont les conditions qui président à la formation des planètes et à l'émergence de la vie ? Comment est né le système solaire ? Autant de questions fondamentales auxquelles la mission JUICE tentera de répondre à partir de 2030, grâce à l’exploration de Jupiter et de trois de ses lunes.

Au cours de cette phase d’exploration qui durera 3,5 ans, JUICE portera une attention toute particulière à Ganymède, une lune de Jupiter suspectée d'abriter un océan liquide sous sa croûte de glace. En analysant cet océan liquide, JUICE recueillera ainsi des informations précieuses sur les conditions nécessaires à l'apparition de la vie dans ce type d'environnement.

L'étude d’Europe et de Callisto, deux autres lunes de Jupiter, fera également partie du programme.

Enfin, JUICE analysera l'atmosphère et la magnétosphère de Jupiter (la magnétosphère est la zone située autour d'un corps céleste dont les caractéristiques physiques sont régies par le champ magnétique produit par ce dernier), et les interactions avec ses lunes.

La mission JUICE s’inscrit dans le cadre du programme Vision Cosmique 2015-2025 de l’ESA. La France contribue à la mission via la participation de plusieurs laboratoires français (IAS, IRAP, LATMOS, LERMA, LESIA, LPC2E, LPP), qui travaillent au développement des instruments destinés à être embarqués à bord du satellite.

Parmi ces instruments, notons la présence de l’instrument MAJIS (Moons And Jupiter Imaging Spectrometer) : ce spectromètre imageur, qui aura notamment pour mission de caractériser la surface des lunes de Jupiter, sera fourni par l’IAS (Institut d’Astrophysique Spatiale, Orsay, France) dans le cadre d’un partenariat technique CNES / IAS. Le CNES prend par ailleurs en charge le financement des contrats industriels de l’ensemble des contributions françaises, MAJIS et les fournitures des autres laboratoires français présents sur 5 autres instruments.