21 Mars 2019

MAJIS « Moon And Jupiter Imaging Spectrometer »

L’instrument MAJIS est le spectromètre imageur de la mission JUICE (0,5 – 5,54 µm) et a pour principal objectif scientifique d’étudier :

  • La composition et les propriétés physiques des surfaces de Ganymède, Europa et Callisto (glaces, sels, minéraux, composés organiques),
  • La composition, la structure, la variabilité spatiale et temporelle des exosphères de Ganymède, Europa et Callisto ; la relation entre l'exosphère, la surface et les sources externes,
  • La composition, la structure, la dynamique et l'évolution de l'atmosphère de Jupiter de la troposphère à la stratosphère,
  • La composition et les propriétés physiques d’Io, des petites lunes, des anneaux et de la poussière dans le système de Jupiter.

L’Instrument est constitué de 3 sous-systèmes distincts : 

  • L’optical head (OH), qui comprend le télescope, les spectromètres VIS-NIR et IR, les détecteurs FPA et leur électronique de proximité FPE pour chaque voie (de l’américain Teledyne, approvisionnés par le CNES), les systèmes auxiliaires de scanner, calibration, et shutter ; ce sous-ensemble est fabriqué sous responsabilité de l’ASI,
  • La Main Electronics (ME), qui assure le pilotage des deux détecteurs FPE+FPA VIS-NIR et IR, l’alimentation, le pilotage de l’Instrument (carte fournie par la partie italienne), le traitement des données, et le lien avec le S/C,
  • Le Harnais, qui assure la connexion entre l’OH intégré sur le banc optique de JUICE et la ME intégrée dans le Vault de JUICE, avec distribution des alimentations, recueil des données science, HK et communication par lien SpaceWire.

bpc_juice_majis.png

La contribution française pour l’instrument MAJIS concerne la fourniture de l’instrument complet, développé sous la responsabilité technique du Laboratoire IAS (PI : Y. LANGEVIN), avec une contribution du LESIA (données géométriques ajoutées dans le pipeline du segment sol de mission) et la fourniture par l’IAPS (Italie) de l’Optical Head (OH). Les activités concernant les tests aux radiations sont couvertes par la Belgique.